Est-ce que les croisières ont repris ?

84

A lire en complément : Comment trouver un logement sur Grenoble ?

2 août 2021 : L’épidémie a touché tout le monde. Début 2020, le bateau de croisière Diamond Princess est devenu l’épicentre de la pandémie de COVID-19 en dehors de la Chine. Alors que le navire était mis en quarantaine dans un port près de Tokyo, des centaines de passagers et de membres d’équipage ont été infectés par la COVID-19. D’autres cas similaires ont été signalés. En conséquence, les autorités canadiennes ont rapidement interdit les navires de croisière en raison de la pandémie de COVID-19 .

Un an et demi plus tard, les croisiéristes se préparent à rentrer, certaines d’entre elles sont déjà parties en mer, mais beaucoup de choses ont changé.

A lire en complément : Véhicules hybrides et électriques, quelles sont les aides disponibles ?

Voici un guide étape par étape sur la façon de revenir dans l’industrie des croisières et sur ce que les Canadiens doivent savoir :

Le l’industrie des croisières au Canada

Avec 4 milliards de dollars, l’industrie des croisières au Canada est un élément clé du secteur touristique national . Elle emploie environ 30 000 personnes, directement et indirectement, et attire environ deux millions de voyageurs au Canada chaque année. En 2019, plus de 140 navires de croisière ont fait escale dans un port canadien. Le Conseil canadien des conférences a déclaré dans un rapport de 2018 qu’environ 958 930 Canadiens partaient en croisière cette année-là, un chiffre qui a augmenté en moyenne de 4,2 % par an entre 2010 et 2017.

Quand les navires de croisière reprennent-ils la mer ?

Transports Canada devrait lever l’interdiction des navires de croisière dans les eaux canadiennes le 1er novembre. Toutefois, les navires ont déjà repris leurs activités dans d’autres parties du monde. Norwegian Cruise Line a déclaré que son jade norvégien avait quitté Athènes (Grèce) dimanche, après avoir été immobilisé pendant 500 jours. Cependant, le gouvernement du Canada continue de recommander d’éviter tout voyage en bateau de croisière jusqu’à nouvel ordre , en raison de la COVID-19.

Quand les ports canadiens commenceront-ils à accepter les navires de croisière ?

Bien que l’interdiction soit levée en novembre, les ports canadiens ne devraient pas voir de navires de croisière avant 2022 . En fait, la saison des croisières dans les ports canadiens, dont Victoria (Colombie-Britannique), Saint John (Nouveau-Brunswick) et Sydney (Nouvelle-Écosse), se termine généralement en octobre. Cependant, la levée de l’interdiction en novembre permet aux villes portuaires de faire des réservations pour l’année prochaine. Le porte-parole du port d’Halifax, Lane Farguson, a déclaré que le port avait déjà obtenu 159 réservations provisoires pour des visites de navires de croisière en 2022. Pour sa part, la directrice générale du Marlene Usher, dans le port de Sydney, a déclaré que si le port n’avait aucune réservation pour 2021, une centaine de croisières avaient déjà été réservées en 2022.

Les passagers des navires de croisière doivent-ils être complètement vaccinés ?

Cela dépend. La plupart des compagnies de croisière exigent actuellement que tous les passagers soient vaccinés, à quelques exceptions près . Selon Norwegian Cruise Lines, tous les passagers et membres d’équipage doivent être complètement vaccinés. Tous les clients doivent également subir un test de dépistage des antigènes COVID-19 avant d’embarquer. Selon la compagnie, ces règles permettent aux passagers de voyager en croisière sans masque, conformément à la réglementation locale. Les autres compagnies de croisière n’exigent pas de test de dépistage de la COVID-19 pour les personnes entièrement vaccinées, mais pour les passagers non vaccinés, tels que les enfants.

Est-ce que c’est autorisez -vous les vaccins mixtes ?

politiques de vaccination des compagnies de croisière, y compris Holland America Line, Norwegian Cruise Line, Celebrity Cruises, Carnival Cruise Line et Princess Cruises, n’acceptent pas la vaccination mixte ou la combinaison d’un vaccin vecteur viral avec un vaccin à ARNm Les , tel que AstraZeneca avec Moderna ou Pfizer.

Norwegian Cruise Lines, par exemple, déclare qu’un protocole de vaccination mixte ne sera pas accepté pour les navires qui embarquent ou débarquent dans les ports américains. Mais les navires quittant un port non américain accepteront des vaccins mixtes, y compris des combinaisons d’AstraZeneca, de Pfizer ou de Moderna. D’autres compagnies de croisière affirment que les combinaisons de vaccins du même type sont acceptées, par exemple, les deux ARNm, mais que la combinaison d’un ARNm et d’un vecteur viral ne l’est pas.

Source : La presse canadienne

autorisez -vous les vaccins mixtes ?

politiques de vaccination des compagnies de croisière, y compris Holland America Line, Norwegian Cruise Line, Celebrity Cruises, Carnival Cruise Line et Princess Cruises, n’acceptent pas la vaccination mixte ou la combinaison d’un vaccin vecteur viral avec un vaccin à ARNm Les , tel que AstraZeneca avec Moderna ou Pfizer.

Norwegian Cruise Lines, par exemple, déclare qu’un protocole de vaccination mixte ne sera pas accepté pour les navires qui embarquent ou débarquent dans les ports américains. Mais les navires quittant un port non américain accepteront des vaccins mixtes, y compris des combinaisons d’AstraZeneca, de Pfizer ou de Moderna. D’autres compagnies de croisière affirment que les combinaisons de vaccins du même type sont acceptées, par exemple, les deux ARNm, mais que la combinaison d’un ARNm et d’un vecteur viral ne l’est pas.

source : Le Canadien

vous pourriez aussi aimer