Quels diplômes pour travailler dans la restauration ?

Dans le domaine de la restauration, des milliers d’offres d’emploi sont à pourvoir. C’est un domaine qui permet d’entrer rapidement sur le marché du travail, et ce, après une courte période d’études ou une formation plus longue. Vous pouvez également accéder à des postes à responsabilité. Mais quels sont alors les diplômes requis pour travailler en restauration ?

Le bac pro commercialisation

Accessible après la troisième ou le CAP en restauration, il est proposé dans 250 lycées. D’une durée de trois ans, Il peut également se préparer en apprentissage. Le diplôme bac PRO commerce vous permet de vous insérer rapidement dans la vie professionnelle, par exemple en tant que barman ou employé de restaurant.

A lire aussi : Entretien d’embauche : quelles questions poser au recruteur ?

Le CAP Commercialisation

Ce diplôme du CAP est répertorié dans la formation RNCP au niveau 3. Très souvent recommandé après la troisième, c’est un diplôme qui s’obtient en lycée professionnel ou CFA, avec deux années de préparation. Il existe également le CAP Cuisine Post-Baccalauréat, qui s’obtient en un an seulement. Ce diplôme permet de travailler dans des hôtels-cafés-restaurants.

Le Bac Sciences et Technologies de l’Hôtellerie et de la Restauration (STHR)

Contrairement au Bac Pro Restauration, celui-ci vous fait poursuivre vos études supérieures jusqu’au BTS. Le bac technologique STHR a été révisé dans le cadre de la réforme du baccalauréat. En première année, les étudiants étudient les filières spécialisées suivantes : Enseignement Scientifique Alimentation-Environnement, Sciences et Technologies Culinaires et de Service, Economie et Gestion Hôtelière.

Lire également : CPF et permis poids lourd : les clés pour réussir votre projet professionnel

Le BTS management en hôtellerie-restauration (MHR)

Délivré par un lycée, une école ou un CFA, ce diplôme est un titre RNCP de niveau 5 (bac+2). Très professionnelle, la formation vous permet de faire un stage en entreprise pendant quatre mois. A l’issue de ce cursus, vous pourrez devenir sommelier, chef barman, ou chef de cuisine.

Le bachelor restauration

Caractérisé par son ouverture sur l’international, ce programme en trois ans permet aux étudiants d’acquérir les fondamentaux du métier et les qualités de managers et d’entrepreneurs. Certaines écoles proposent en trois ans, un Bachelor Post-Bac sur demande en Arts Culinaires et Pâtisserie au prix unique de 45 000 €.

La licence professionnelle en gastronomie

Des formations en gastronomie sont également proposées au public par quelques universités. En un an, après le BTS ou la licence 2 (RNCP niveau 6), elles vous proposent un diplôme de spécialisation en arts culinaires et en arts de la table. Vous pourrez par exemple devenir gérant de restaurant à l’issue de cette formation.

De manière générale, les écoles d’hôtellerie et de restauration proposent aux titulaires d’un bachelor bac+5 une formation continue préparant à des postes de direction et de management dans la restauration.

vous pourriez aussi aimer