Quelle assurance pour une Porsche ?

32

Si l’achat d’une Porsche est un moment gratifiant, choisir son assurance peut constituer un véritable parcours d’obstacles, surtout si c’est la première fois que vous faites l’acquisition de ce type de modèle. Il faut savoir que le contrat d’assurance d’une Porsche ne garantit pas nécessairement les même risques qu’un classique compact. Pour vous aider à réussir cette tâche, nous avons compilé 10 conseils pour choisir la bonne assurance auto pour votre Porsche !

1. Optez pour la bonne formule

Avant d’acheter une assurance pour votre Porsche, il est conseillé de définir la formule qui vous convient le mieux et de rappeler les 3 types de couverture possibles : Tiers, Intermédiaires (Tierce Vol Fire Ice Break…) et Tous risques . Lequel choisir ?

A lire aussi : Comment obtenir sa carte grise en ligne rapidement ?

L’assurance Tiers se tournerait vers la Porsche la moins chère. Cette formule est également appelée « responsabilité civile/défense pénale et appels ». Il ne couvre que les dommages causés à des tiers. Au cas où en cas d’accident responsable, la voiture ne sera ni réparée ni remplacée. Il ne sera généralement pas assuré contre le vol ou tout autre dommage dépendant ou hors de votre contrôle tant qu’un tiers n’est pas identifié comme responsable. Très économique, cette formule s’adresse à un public informé.

Notre conseil : même si Porsche ne vous coûte que 10 ou 15 000€, refusez toute couverture à des tiers. Les pièces et réparations Porsche sont relativement coûteuses, donc la couverture tierce doit être interdite.

A lire également : Où acheter votre voiture d’occasion ?

L’intermédiaire offre des garanties similaires à celles du tiers, ainsi que des mesures de vol, d’incendie, de bris de glace, de dommages intempéries et d’options optionnelles, telles que l’assistance juridique ou la protection. Comme le tiers, avec un coût supplémentaire d’environ 10 à 15 %, il est préférable d’éviter l’assurance de votre Porsche avec cette formule.

La formule tous risques est de loin la plus complète et plus adaptée à tous ceux qui souhaitent acheter une Porsche et la sécuriser. Si vous endommagez la Porsche, elle sera réparée ou remboursée après avoir déduit une allocation. Tous les risques permettent une utilisation plus sereine de votre Porsche car votre voiture sera protégée contre les dommages. De plus, vous bénéficiez de meilleures garanties. Au contraire, le coût supplémentaire par rapport à l’assurance tierce est d’environ 30 à 40%, mais cela est tout à fait justifié en termes de garanties !

2. Connaissez votre kilométrage annuel

Comparé aux citadins, les Porsche sont peu utilisé. La 911 GT3 RS , par exemple, ne parcourt généralement pas plus de 3 000 à 3500 km/h par an en moyenne, lorsque la 911 Carrera se déplace dans moyenne de 6000 à 7000 km/an. Par conséquent, la plupart des assureurs proposent des formules de kilométrage . Compte tenu du fait qu’une voiture qui conduit est moins susceptible de souffrir ou de causer des dommages, vous pouvez obtenir des prix assez raisonnables pour nos beaux sportifs.

Il n’y a pas de seuil général. Les formules de kilométrage varient en fonction de l’assureur, souvent avec un premier niveau de 5 000 kilomètres, suivi d’un deuxième niveau compris entre 7 500 et 9 000 par an. Les économies peuvent atteindre 30 %. Mais veillez à ne pas dépasser la limite permise, sinon vous risquez des sanctions. Dans ce cas, il est Il préférable de contacter votre assureur pour lui demander uniquement de passer au niveau supérieur.

Dans tous les cas, il est donc nécessaire de procéder à un examen préalable de son utilisation. Certains porshistes ne le conduiront qu’en été lorsque d’autres le conduiront toute l’année, car chaque porschiste a son propre habitudes. Sur ce sujet, vous connaissez notre opinion… une Porsche est pilotée, quelle que soit la période de l’année. Nos magnifiques véhicules ne sont pas censés être au fond d’un garage en feutre. Un moteur n’est pas censé rester immobile. Il doit se tourner pour lubrifier pour rester en bon état. Prenons l’exemple de nos amis allemands qui ont des moyennes plus élevées que nous… parce qu’ils conduisent, quelles que soient les conditions météorologiques. Ils sont également moins indulgents que les nôtres et les véhicules qu’ils construisent sont évidemment adaptés à ces conditions.

Cependant, pour respecter vos habitudes, votre assureur sera en mesure d’assurer votre beauté toute l’année, en fonction de l’utilisation (privé ou professionnel) ou même minimiser l’assurance nécessaire pendant la période d’hivernag.

3. Définissez vos franchises

Si votre licence est récente, que vous possédez une Porsche rare et puissante, ou si vous avez un bonus, la prime d’assurance peut être élevée. Saviez-vous qu’il est possible de le réduire d’une manière ou d’une autre ? Pour ce faire, il suffit de demander à votre assureur de mettre à jour la franchise. Vous pouvez donc économiser quelques dizaines d’euros par mois, mais en gardant à l’esprit qu’un accident responsable pourrait vous coûter plus cher. Parlez à votre assureur pour trouver le bon équilibre et profiter de votre Porsche en toute tranquillité!

4. Choix du support

Selon la formule et vos besoins, il existe différents forfaits de services , du plus simple au plus complet. Si les premiers ne traitent qu’avec le moins, le meilleur à condition (et donc la plus coûteuse) sera en mesure de couvrir tous les coûts liés au dépannage, au logement si nécessaire, au taxi ou à la fourniture d’un véhicule de remplacement.

5. Découvrez où dort votre Porsche

En moyenne, une voiture passe plus de 90 % de son temps à rester immobile… pour une Porsche, c’est bien plus. Si votre Porsche fonctionne peu, elle sera probablement encore plus importante cette fois-ci. Ainsi, l’endroit où votre voiture va dormir est important et affecte directement le montant de votre assurance. C’est une question qui se pose rapidement. Si un parking ouvert collectif entraîne des frais supplémentaires, un garage fermé est beaucoup plus recommandé . Votre Porsche ne fera que mieux !

6. Assistance au vol

Malheureusement, il est possible que votre Porsche soit un jour cambriolé par des personnes malveillantes qui vont voler vos effets personnels. Certaines compagnies d’assurance couvrent les conséquences du vol plus financièrement que d’autres. Il est donc important de savoir ce que propose votre assurance avant d’acheter. Par exemple, il est rare que les bijoux volés en voiture soient pris en charge par une assurance. Pour y remédier, vous pouvez opter pour des options , offrant une meilleure couverture.

Et si votre Porsche est volée, certains assureurs peuvent vous pénaliser si vos clés sont restées dans la voiture, si l’effraction n’est pas caractérisée, si une violation de confiance ou le vol a été commis par un membre de la famille. Il est donc nécessaire de lire attentivement le contrat afin de ne jamais être pris au dépourvu. Vous devez effectuer une expérience antérieure afin de déterminer une valeur plus concrète de votre voiture.

7. Comparez les différentes offres

Pensez-vous avoir trouvé une assurance moins chers pour votre Porsche actuelle ? Nous vous conseillons de lire attentivement le contrat afin d’identifier les divergences éventuelles. Souvent, ce sont les limites de rémunération qui diffèrent. Dans tous les cas, assurez-vous de garder à l’esprit vos exigences en matière d’assurance à tout moment.

D’autre part, il est parfois possible de trouver de véritables opportunités, d’où l’intérêt de comparer les offres de différents acteurs du marché de l’assurance Porsche.

8. Limites de compensation d’horlo

Portez une attention particulière au seuil d’indemnisation en cas de plainte. En 2017, l’article A211-1-3 du Code des assurances a porté le minimum légal à 1,22 million d’euros. Ce montant peut sembler très important. Mais imaginons un instant que vous emboutissez une Porsche 918 Spyder dans une Bugatti Veyron… Le seuil de remboursement peut être rapidement atteint. Il faut rechercher les meilleures limites de rémunération possibles.

Notez que diverses opérations d’assurance sont soumises à des plafonds  : déglaçage, dépannage, logement… Alors lisez attentivement le contrat.

9. Afficher le coût réel et payer chaque année

Lorsque vous souscrivez une assurance pour votre Porsche, sachez que vous aurez la possibilité de payer la totalité du montant chaque année ou d’opter pour des versements mensuels. Si la deuxième solution semble plus supportable, elle est moins rentable. Votre assureur vous facturera des frais allant jusqu’à 2 à 5$ par mois.

10. Le besoin de l’option de circuit

Enfin, si vous envisagez d’emmener occasionnellement votre Porsche sur le circuit, assurez-vous que votre assurance vous couvre à cette fin. La plus grande partie des formules All Risk couvre l’utilisation de la piste sous une seule condition : aucun test chronométré n’est soumis à l’autorisation de la préfecture. Dans tous les cas, vous devez informer votre assurance, ce qui pourrait vous offrir la Porsche 911 GT3 (991 MK1) en action possibilité de demander des roues de votre Porsche sur un circuit, avec la plus grande tranquillité d’esprit possible. Il est important de prendre la route et de savoir ce que couvre exactement votre assurance automobile : évitez de nombreux inconvénients en cas d’accident.

Choisir votre assurance n’est pas si compliqué

En appliquant ces dix conseils, puis en lisant attentivement les différents contrats d’assurance susceptibles de vous intéresser, vous serez en mesure d’identifier rapidement l’offre qui répondra à vos besoins. Enfin, vous n’avez pas à opter pour la couverture la plus chère si vous ne l’utilisez pas pleinement. Identifiez donc vos besoins avec la plus grande précision possible.

Cet article est rédigé en collaboration avec la compagnie d’assurance SARRUT Sport & Prestige, spécialiste de l’assurance Porsche depuis plus de 20 ans. N’hésitez pas à consulter ce spécialiste pour votre première Porsche ou même à vérifier votre assurance actuelle pour vérifier vos garanties et vous assurer que vous bénéficiez d’une couverture optimale au meilleur prix.

vous pourriez aussi aimer