Jeune au volant : 3 stratégies pour réduire les coûts d’assurance auto

Pour les jeunes, conduire est souvent synonyme de liberté et d’indépendance. Ces notions s’accompagnent cependant de coûts élevés, notamment en matière d’assurance. Les compagnies prennent les jeunes débutants pour des profils à risque, ce qui se traduit par des primes plus élevées. Face à cette réalité, la nécessité de trouver des moyens efficaces pour alléger cette charge financière s’impose. Voici trois stratégies incontournables pour y parvenir tout en maintenant une couverture adéquate.

Optez pour une voiture avec un coût d’assurance plus bas

Préférez les modèles compacts ou les citadines. Ils sont considérés comme moins risqués et ne demandent pas de frais de réparation ou de remplacement excessifs, comparativement aux véhicules puissants qui sont le plus souvent onéreux à garantir. Évitez donc les automobiles de sport ou de luxe et privilégiez celles qui sont dotées de dispositifs de sécurité. Les systèmes de freinage antiblocage et les airbags diminuent les probabilités d’accident. Comme on peut le voir ici, les compagnies récompensent de manière générale ces mesures par des primes inférieures.

A voir aussi : Pourquoi les voitures monospace sont le choix idéal pour les grandes familles

Regardez aussi les statistiques concernant votre modèle de voiture. Un modèle avec une fréquence de vol élevée sera dispendieux à assurer. Consultez les rapports annuels en la matière et vérifiez également les classements des véhicules selon les assureurs. Les listes sont la plupart du temps disponibles en ligne. Envisagez par ailleurs l’achat d’une voiture d’occasion. Elle est souvent plus abordable à couvrir que les neuves, car sa valeur de remboursement est limitée. Comparez les différentes options avant de prendre une décision.

Jeune conducteur voiture assurance

A lire en complément : Faut-il choisir un concessionnaire auto pour acheter sa voiture ?

Les réductions pour bonne conduite et la formation à une conduite sécurisée

Inscrivez-vous à des leçons de conduite défensive afin de diminuer le risque d’accident et de gagner des points. Vous pouvez en effet obtenir des allègements significatifs sur vos primes. Renseignez-vous auprès de votre compagnie pour connaître les cours reconnus. Maintenir un dossier propre sans incident routier ni infraction peut aussi vous procurer des rabais. Certaines sociétés mettent même en place des programmes de récompense à travers lesquels elles offrent des abattements pour chaque année sans sinistre. Vérifiez les conditions de votre convention et souscrivez si vous êtes éligible. D’autres proposent des outils de suivi pour enregistrer vos habitudes de conduite. Si vous roulez avec vigilance, cela peut entraîner des réductions supplémentaires. Installez ces dispositifs si on vous le suggère et abstenez-vous d’avoir des comportements à risque pour maximiser vos économies.

Jeune conducteur : augmentez la franchise pour diminuer la prime d’assurance

Une franchise plus élevée signifie que vous payez davantage de votre poche en cas de sinistre. En contrepartie, votre subvention annuelle baisse. Contactez votre agent pour ajuster votre contrat. Cette méthode vous conviendra particulièrement si vous faites preuve d’une grande prudence au volant. Évaluez toutefois votre capacité financière à couvrir une part assez importante si besoin. Vous devez planifier cette dépense pour ne pas vous retrouver face à des difficultés monétaires imprévues. Choisissez le montant en fonction de votre budget. Ne prenez pas de risques excessifs, car lorsqu’il est trop haut, cela peut être problématique. Demandez à votre compagnie de simuler plusieurs scénarios et analysez les différentes options avant de vous décider. Augmenter la franchise incite aussi à rouler sagement. Vous serez plus attentif pour éviter les accidents et les frais élevés. Utilisez cette stratégie pour bénéficier de primes d’assurance réduites tout en adoptant une conduite responsable et sécurisée.

vous pourriez aussi aimer