Entretien d’embauche : quelles questions poser au recruteur ?

4

Les questions que vous posez au recruteur marquent votre engagement vis-à-vis de l’entreprise et du poste que vous convoitez. Souvent vers la fin ou dans la conversation, votre interlocuteur vous demandera si vous avez des questions. Il s’agit là d’une véritable opportunité pour lui d’en apprendre encore un peu plus sur vous et de mesurer jusqu’où avez-vous fait des recherches sur l’entreprise et jusqu’où va également votre aptitude à échanger des informations. Choisissez alors les questions les plus pertinentes qui démontrent votre motivation.

Les questions pour en savoir un peu plus sur le poste

Avant de penser à poser les questions autour du poste, vous aurez absolument fait des recherches sur les généralités qui l’entourent et surtout sur les tâches quotidiennes « standard » que vous aurez à effectuer. Les questions que vous poserez porteront autour des éléments supplémentaires comme les qualités que votre recruteur juge nécessaires pour occuper le poste. Orientez bien vos questions en fonction de l’activité de l’entreprise.

A voir aussi : Travailler en sécurité dans les métiers maritimes

Vous pouvez par exemple demander à votre recruteur les compétences qui manquent à l’équipe actuelle afin de trouver la meilleure stratégie pour mener à bien vos missions. Si votre poste consiste à gérer un budget spécifique, vous pouvez également en demander le montant et la manière dont il vous sera confié. La question du challenge à relever est aussi bien vue par le recruteur en général. Quel serait alors le plus gros défi qui vous attend dès votre prise de poste ? À quelles difficultés pourriez-vous être confronté ? Etc.

Posez des questions sur l’entreprise

Montrez votre réel intérêt pour la société dans laquelle vous postulez. Pour marquer des points auprès du recruteur en effet, il est toujours bon de poser des questions autour des activités principales de l’entreprise. Mais avant votre entretien, vous devez absolument réviser les informations que vous aurez recherchées au préalable. Informez-vous si possible sur l’actualité de l’entreprise, sur sa culture et sur son ADN. N’hésitez pas à établir une liste des 5 ou 10 informations essentielles pour tirer des questions pertinentes autour de l’entreprise. Les questions autour des travaux prioritaires de l’année plaisent toujours au recruteur, par exemple :

Lire également : Comment ouvrir une conciergerie ?

– Quand pourrait commencer le chantier X qui doit générer le plus gros chiffre d’affaires cette année ?

– Avez-vous des échos sur la dernière conférence de presse effectuée à … ?

– Etc.

Les valeurs de l’entreprise : un point important sur lequel s’intéresser

Poser des questions autour de ce point nécessite la connaissance accrue des actualités chaudes qui entourent l’entreprise, avant même de rédiger votre CV mis en page selon les nombreux modèles de CV fonctionnel téléchargeables. Cette stratégie peut vite vous sortir du lot lors d’un entretien d’embauche.

Pour connaître les réelles valeurs de l’entreprise, il faut se mettre au fait des dernières actions qui entourent son ADN : l’entreprise est-elle engagée dans l’égalité homme femme ? Agit-elle en faveur de la protection de l’environnement ? Consacre-t-elle une partie de ses gains à l’aide en faveur des plus démunis ? Etc. Lorsque vous aurez élucidé ces faits, vous pouvez poser des questions du type : votre engagement pour l’association X est-il toujours d’actualité ? Êtes-vous encore partenaire de l’association Y ? Etc.

Posez des questions sur l’équipe

Il est toujours bon pour le candidat de savoir avec quelle équipe il pourrait être amené à travailler. Cette question que vous poserez au recrutement marque votre engagement sur le long terme et votre ambition de vous adapter au groupe. Cette question permet également au recruteur de mesurer votre capacité à vous projeter dans l’avenir au sein de l’entreprise et à quel point vous êtes capable de vous intégrer. Concrètement, certains types de questions principales peuvent être posés à ce sujet :

– Quelle est l’ambiance générale au sein de l’équipe ? Pourriez-vous m’en dire un peu plus sur la composition de l’équipe ? Combien de personnes ? Quels profils ? Les personnes avec lesquelles je vais travailler sont-elles depuis longtemps au sein de la société ? Etc.

– Qui sera mon supérieur hiérarchique et quelles sont ses responsabilités ?

– Des réunions de travail sont-elles régulièrement programmées et à quel rythme ?

– Quelle est concrètement l’organisation au sein de l’entreprise ?

Les possibilités d’évaluation de carrière : un point important

Poser des questions autour de l’évolution de poste marque votre souhait de faire carrière au sein de l’entreprise. Montrez alors que vous avez à cœur de vous engager totalement en posant des questions sur les possibles paramètres de votre évaluation ? Celle-ci sera-t-elle périodique ? À quelle période ? Sur quels critères serai-je évalué ? Quel est le processus dévaluation ? Existe-t-il des formations pour augmenter en compétences ? Il vous est également possible de demander des informations sur la personne qui occupait ce poste précédemment. Combien de temps a-t-elle évolué au sein de la société ? Etc.

La question des avantages est-elle pertinente dès l’entretien d’embauche ?

Certains recruteurs donnent les informations autour des avantages offerts aux employés par eux-mêmes. Si les informations n’ont pas été émises, vous avez tout à fait le droit de poser des questions pendant l’entretien d’embauche. L’entreprise prévoit-elle des tickets de restaurations pour les salariés ? Y a-t-il des primes de vacances ou des primes exceptionnelles ? L’entreprise propose-t-elle du télétravail ? Comment sont payées les heures supplémentaires ? Etc.

Il est important d’attendre que le processus de recrutement soit dans une étape avancée avant de poser ces questions. L’idéal est d’attendre d’avoir fait le tour des sujets principaux du recrutement, donc vers la fin. Il peut être mal vu en effet de poser des questions autour des avantages dès le début de la conversation ou avant même que vous n’ayez étayé vos compétences et votre expérience.

Quelle est la suite de l’entretien d’embauche ?

Gardez la main sur votre entretien d’embauche. Ne dites pas au revoir à votre interlocuteur sans avoir été mis au courant de l’échéance. Il est important de se projeter dans l’étape suivante en demandant la suite du processus de recrutement. Vous pouvez même demander à relancer votre recruteur s’il ne vous rappelle pas dans quelques jours, une semaine ou deux semaines par exemple. Cette étape doit pourtant être bien maîtrisée. Il ne faut pas que le recruteur se sente harcelé. Posez donc votre question avec tact.

vous pourriez aussi aimer