Assurance bateau : comment choisir ?

18

L’assurance bateau est un sujet qui remonte souvent aux pontons. Que ce soit lors d’un achat ou d’un renouvellement d’assurance, quels sont les points à connaître ?

Quel que soit votre bateau, voilier ou bateau à moteur et son utilisation, assurez-vous qu’il n’est pas (encore) obligatoire mais indispensable. L’assurance bateau vous permettra de protéger votre beau bateau de plaisance, mais aussi de protéger les autres plaisanciers. Entre la responsabilité civile, les coûts de retraite et les dommages liés à un naufrage, à une tempête ou à une assistance en mer, les causes des pertes et donc les raisons de prudence sont nombreuses.

A lire également : Quels sont les meilleurs sites de streaming ?

Certains bateaux de plaisance sont automatiquement couverts par certains contrats. Les petits dinhies, dépendances et équipements de loisirs nautiques peuvent être assurés dans le cadre de l’assurance habitation. Consultez votre contrat et votre couverture de responsabilité civile. Un bateau plus gros doit être assuré avec son propre contrat. Dans tous les cas, les chantiers navals, les ports ou même l’association d’ancrage vous demanderont un certificat d’assurance pour bateau de plaisance . Et compte tenu du prix d’un bateau et des dommages qu’il peut causer, il est irresponsable de ne pas s’assurer.

Nous ne parlerons pas des frais d’assurance ici. C’est à vous de comparer les garanties et les contributions demandées. Vous pouvez faire des devis en ligne ou avec de nombreuses entreprises, spécialisées ou non, et des sociétés mutuelles.

A découvrir également : Où faire du canoë kayak ?

Avant de commencer, les compagnies d’assurance ne garantissent leurs garanties que dans la mesure où, entre autres, les documents du navire et l’autorisation du navigateur sont en bonne certitude. En même temps, le bateau devra être franchisé.

Assurance et responsabilité civile pour bateaux.

La responsabilité civile, dans tout contrat d’assurance bateau, porte sur les dommages causés à la dommages matériels ou personnels causés à des tiers. Les membres de la famille (conjoint, ascendants, descendants) sont très rarement des tiers pour les assureurs (et uniquement pour blessures corporelles). Cela signifie que l’assureur vous couvre en cas de dommages causés à un autre bateau, par exemple, consultez un membre d’équipage et si vous êtes responsable.

La responsabilité peut fonctionner si vous prêtez votre bateau de plaisance ou confiez la barre à un coéquipier. Examinez attentivement les conditions générales de votre contrat Plaisance.

Assurez-vous de bien connaître votre zone de navigation

Un point important à vérifier lors de la signature du contrat est la zone de couverture du contrat. En fait, tous les assureurs ne vous couvriront pas partout . Une petite hypothèque ne couvrira que le bassin français de l’Atlantique Nord. D’autres assureurs vous couvriront dans les eaux territoriales françaises, mais pas plus loin. Si vous prévoyez une visite transatlantique ou méditerranéenne, assurez-vous que votre contrat vous garantit n’importe où, à chaque arrêt prévu. Certains pays peuvent ne pas être couverts.

Soyez couvert pour votre programme de navigation

Le programme est également très important. Le cas des régates, par exemple. Si vous allez naviguer lors de séances d’entraînement hivernal

et participer à plusieurs courses cette année, pensez à l’assurance en plus de la licence . Bien que certains contrats puissent vous couvrir de responsabilité civile, ce n’est pas le cas pour tout le monde. Dans ce cas, vous devrez prendre une extension de garantie ou conclure un nouveau contrat. Si votre activité de course commence à devenir régulière et à sortir de l’amateur, elle deviendra obligatoire.

a) En plus de la responsabilité civile, il considère également la garantie des accidents personnels… Tous les assureurs proposent ces contrats de garantie contre les accidents de la vie. Ils sont essentiels pour vous couvrir lors d’un accident pendant les loisirs (croisière, entretien du bateau,…). Mais certains de ces contrats vont exclure la course.

Assurance et location de bateaux

La location de votre bateau mérite également d’être envisagée. Avec le développement du bail entre particuliers, les assureurs se sont adaptés et offrent désormais la garantie, en option. Sinon, certaines plateformes offrent une assurance temporaire. Posez la question à votre assureur : si mes locataires se blessent en raison d’un manque d’entretien sur mon bateau, ou même en raison de leur manque de surveillance, comment ça se passe ?

Comment puis-je assurer son bateau ?

Dommages matériels causés par le bateau. Cette garantie vous permet de rembourser les incidents petits et importants, même causés par vous-même. Les plafonds et les indemnités dépendront du contrat.

Vol, vandalisme . Comme son nom l’indique, votre bateau sera couvert si votre bateau est volé ou vandalisé. Vérifiez, encore une fois, les plafonds et les indemnités.

Perte et dégâts  : les mots signifient tout.

Retraite . Pensez-y. Si votre bateau doit être sorti de l’eau, voir remorqué en premier et que les plongeurs participent à l’opération, la facture augmentera rapidement.

assistance . Votre bateau sera assuré si vous devez utiliser le SNSM, par exemple. Mais cela peut également inclure le rapatriement des blessés, la fourniture d’un skipper pour ramener le bateau, des pièces de rechange pour les navires,…

Autres garanties  : Storm, Body Damage,…

Évaluez la valeur de votre bateau

Si pour un bateau récent, l’évaluation de sa valeur n’est pas très compliquée, l’estimation devient plus complexe à

unités sur 10 ans. Certains assureurs demanderont une expérience du bateau pour évaluer sa valeur, son équipement, mais aussi ses conditions général (moteur, gréement,…).

Quant à la durée du contrat, la loi sur les assurances est très stricte. N’oubliez pas de garder le compte. Tous les assureurs ne demandent pas de changer de gréement tous les 10 ans… Cependant, vous devez être en mesure de prouver que votre bateau a été entretenu conformément aux règles de l’art. Oui, je sais, tout est abstrait… alors gardez tout droit ! ! !

vous pourriez aussi aimer