Tout savoir sur le rhum agricole

Très apprécié par les amateurs et les grands connaisseurs de liqueurs, le rhum est une boisson alcoolisée issue des Antilles. A l’origine, il était issu d’une méthode de conservation de fruits appliquée sur les navires qui allaient aux Amériques au cours du 17e siècle. Aujourd’hui, il possède une multitude de variantes, dont l‘une est le rhum agricole connu sous le nom rhums z’habitant.

C’est quoi le rhum agricole ?

Devenu très populaire, le rhum agricole est un spiritueux issu du processus de fermentation et de distillation du jus de canne à sucre, encore appelé vesou. Cette méthode n’est plus seulement appliquée aux Antilles.

A lire en complément : Comment fonctionne une tasse magique ?

Effectivement, la fameuse technique à l’origine faite pour la conservation des fruits est également pratiquée sur l’île de la Réunion. Quelques autres îles de l’Océan indien l’utilisent aussi pour produire du rhum agricole. Cependant, de toutes ces variantes, seul le rhum agricole de Martinique bénéficie d’une AOC (Appellation d’origine contrôlée).

Comment produire du rhum agricole ?

Bien que très particulier, le procédé de production du rhum agricole n’est pas du tout compliqué. La principale matière première dont vous devez disposer est la canne à sucre. Si l’on s’en tient au processus de l’époque, vous devez d’abord la récolter.

Lire également : Quels sont les effets positifs du CBD ?

Mais si vous l’avez déjà, cette phase ne sera pas nécessaire. Dans ce cas, vous devez simplement procéder à l’extraction du nectar de votre canne à sucre. Après cette étape, il faut maintenant passer à la fermentation. Dès lors, entrent en jeu les levures qui vont favoriser ce dernier processus qui doit durer 24 heures.

Au sortir de cette période, vous obtiendrez un vin de canne à sucre. La teneur en alcool de ce dernier ne sera limitée qu’à environ 5°. Vous devez à présent procéder à la distillation avant de refroidir votre liquide.

Ainsi, vous obtiendrez du rhum brut. Sachez que vous devez diluer le liquide obtenu. C’est cette dernière action qui va déterminer si votre rhum agricole sera du rhum vieux agricole ou du rhum ambré agricole.

Comment choisir un bon rhum agricole ?

Avant de prétendre à la consommation du rhum agricole, il vous faut d’abord apprendre à choisir la meilleure qualité. Si vous préférez les saveurs au caramel et à la vanille, vous pouvez opter pour le rhum ambré. C’est d’ailleurs l’un des rhums les plus en vogue actuellement.

Conservé dans les fûts de chêne pendant au moins trois ans, ce rhum agricole dispose d’une teinte fort appréciable. Tout comme le whisky, le rhum agricole est plus délicieux lorsqu’il a déjà passé beaucoup d’années. Ainsi, vous pouvez vous référer à la marque mexicaine, Paranubes pour avoir un rhum agricole de meilleure qualité.

Si par contre vous ne voulez pas d’une saveur douce, vous pouvez opter pour une plus forte. Sachez qu’il existe des rhums agricoles ayant une teneur en alcool estimée à 55%. Par exemple, avec les rhums agricoles El Draque et Madinina, vous serez satisfait par son goût de menthe poivrée. Consommez-le en apéritif.

Comment consommer le rhum agricole ?

Etant une liqueur comme le whisky, le rhums z’habitant se consomme de plusieurs façons. Vous pouvez le déguster sec, au cocktail parfumé à votre guise ou faire un ti’punch. Cette dernière recette désigne une technique de consommation antillaise faite à base de rhum blanc agricole de Guadeloupe, de jus de citron et de sucre de canne.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

vous pourriez aussi aimer