BTP : comment protéger son dos ?

Travailler dans le BTP, il y a encore de cela quelques années, signifiait un risque élever de terminer sa carrière avec un mal de dos permanent. Ces derniers ne pouvaient pas profiter de leur retraite à sa juste valeur, alors que des blessures les laissaient avec des douleurs et des incapacités. Mais aujourd’hui, des formations de sensibilisation, ainsi que du matériel et des outils plus adaptés, ont brisé cette malédiction. Voici comment protéger son dos, lorsque l’on travaille dans le BTP.

S’offrir un soutien supplémentaire grâce à la ceinture lombaire

Avant même d’observer les méthodes qui permettent d’économiser notre dos, il faut mettre toutes les chances de notre côté. Pour ce faire, il est indispensable de se procurer une ceinture lombaire, que nous porterons, tous les jours, au travail. Un environnement de travail qui nous oblige à porter des objets lourds, requiert le port de cet objet, en permanence.

A voir aussi : Optimiser la gestion de votre cabinet médical avec a.netsoins : un tour d'horizon complet

Sinon, une légère torsion, lorsque non-protégé, pourrait causer une blessure dont l’individu conserverait des séquelles dans le futur, mais qui le rendrait aussi inapte, pour un certain temps, à effectuer son emploi. L’employé et l’employeur se voyant ainsi pénalisé. Une simple ceinture lombaire solidifiera la posture et permettra de prévenir des dommages au dos.

Apprendre les gestes de protection contre les blessures au dos

Il est pratiquement impossible aujourd’hui pour un travailleur, d’entreprendre son métier sans suivre des cours de prévention. C’est là qu’on enseigne les méthodes pour utiliser des outils de levage proprement, et sans se blesser. Entre autres, il est suggéré de porter à deux des objets, dès que leur poids et leur taille le permettent.

A découvrir également : Les erreurs courantes à éviter lors du réglage de votre cigarette électronique

Il faut absolument limiter les charges, selon nos capacités réelles à porter. Lorsque l’on doit soulever un objet de terre, il faut solliciter ses cuisses en pliant les genoux. Cela permet de moins courber le dos, le protégeant ainsi de risque de blessure. Enfin, il faut garder la charge le plus près de soi, possible.

Les éléments qui peuvent causer des douleurs au dos

Au travail, il faut aussi savoir se protéger des éléments naturels qui nous entourent. En effet, le vent, le froid et l’humidité sont tous des causes potentielles de contractures au dos. Porter les vêtements nécessaires devient donc essentiel à la protection de celui-ci. Ensuite, différents autres éléments, à l’intérieur de nous, peuvent aussi faciliter les accidents à ce niveau de notre corps.

Le stress et la fatigue sont deux facteurs qui nous laissent fragiles et en position de danger, alors que nous pouvons plus facilement poser des gestes brusques et non-pensés au préalable, causant ainsi des lésions au dos. Le surpoids est à éviter, lorsque l’on doit soulever des masses importantes. Le risque de blessures augmente, en effet, de façon importante, chez les individus au-dessus de la moyenne suggérée, au niveau du poids pour leur grandeur.

S’entraîner pour se protéger

La meilleure solution pour ne pas se blesser au dos, sur le lieu de travail, demeure l’entraînement physique. En effet, plus notre corps est solide et en bonne forme, moins les risques d’accidents sont élevés. Conserver un bon rythme cardiaque, grâce à l’activité physique, est également souhaitable.

Choisir des outils ergonomiques pour préserver son dos

Au-delà de l’entraînement physique, il faut choisir des outils ergonomiques pour préserver son dos. Les entreprises doivent ainsi opter pour des équipements appropriés à la tâche accomplie par leurs travailleurs et qui soient aussi conçus dans le respect des normes en vigueur.

Les fabricants proposent aujourd’hui un grand choix d’équipements ergonomiques destinés aux professionnels du BTP, notamment les ceintures de soutien lombaire. Celles-ci permettent une meilleure répartition du poids porté sur la colonne vertébrale et, par conséquent, limitent les risques d’affaissement ou de douleur au niveau du bas du dos.

De même, les chaussures de sécurité dotées d’une semelle anti-choc ou anti-perforation peuvent jouer un rôle important dans la protection contre les traumatismes osseux. Les gants renforcés sont aussi indispensables afin de limiter le risque de blessure liée à la manipulation d’objets tranchants.

Il existe désormais sur le marché des casques avec système antibruit intégré qui protègent efficacement contre les nuisances sonores intenses. Ils ont aussi été conçus pour être plus légers que leurs prédécesseurs tout en restant suffisamment robustes pour résister aux chocs éventuels.

Choisir des outils ergonomiques est primordial afin que tous puissent travailler en toute sécurité et éviter toutes complications futures liées à leur métier. Si chaque employeur exerce sa responsabilité sociale en offrant une qualité optimale aux travailleurs qu’il emploie, cela peut permettre non seulement une amélioration significative de leur santé et de leur bien-être, mais aussi une productivité accrue.

Adopter une posture adéquate lors des travaux en hauteur

Les travailleurs du BTP peuvent être amenés à travailler en hauteur, que ce soit pour réaliser des travaux de toiture, d’échafaudage ou bien encore de charpente. Ces tâches impliquent une certaine vigilance car les risques de chute peuvent être importants et causer des lésions graves, voire fatales.

Afin de se protéger efficacement lorsqu’ils sont en hauteur, les travailleurs doivent adopter une posture adéquate. Pour cela, ils doivent conserver une position basse avec le dos droit tout en étirant leurs jambes postérieures pour renforcer leur stabilité.

Pour travailler en hauteur tout en préservant son dos, vous devez respecter les règles de sécurité qui s’imposent. Les travailleurs du BTP doivent prendre le temps nécessaire pour installer correctement leurs plateformes en veillant à utiliser des outils spécifiques adaptés aux tâches qu’ils ont à effectuer. Ils doivent être conscients des risques encourus dans leur métier et être formés aux gestes préventifs des douleurs dorsales afin de garantir leur santé et leur bien-être au quotidien.

vous pourriez aussi aimer