Assurance habitation : Comment protéger votre maison et vos biens en cas de sinistre

Protéger votre maison et vos biens en cas de sinistre passe inéluctablement par le choix d’une bonne assurance habitation. Pour un locataire, les risques locatifs sont très bien définis par la loi qui les oblige à souscrire une assurance logement. Incendie, explosion, dégât des eaux et autres sinistres peuvent survenir que le logement soit mis en location ou non. Comment choisir votre assurance habitation.

L’assurance habitation minimum pour un logement

Pour le cas du locataire, tout est facile et clair. La souscription d’une assurance habitation est obligatoire. Cette assurance obligatoire est l’assurance couvrant les risques locatifs uniquement. Il s’agit des sinistres causés par un incendie, une explosion ou un dégât des eaux. C’est tout. Pour un quelconque dommage causé à un voisin par exemple, ce type d’assurance ne sera pas suffisant.

A lire également : Comment choisir son poêle à bois ?

Pour le propriétaire, le choix de l’assurance habitation pour assurer sa maison contre tous les risques est un peu plus arbitraire. Le propriétaire, qu’il occupe les lieux ou est un propriétaire non occupant n’est en aucun cas dans l’obligation de souscrire une assurance habitation. Par contre, il est essentiel de souscrire une assurance logement selon les besoins de la maison ou de l’appartement.

A voir aussi : Comment effectuer efficacement la maintenance de votre tube radiant à gaz : conseils et bonnes pratiques

De quoi votre assurance habitation doit protéger votre logement ?

Si les risques comme l’incendie, l’explosion ou encore le dégât des eaux peuvent survenir dans n’importe quel logement, il est moins sûr qu’une maison bien sécurisée et occupée soit exposée aux risques de cambriolage. Souscrire une assurance pour couvrir les risques d’incendie est ainsi plus prioritaire que la souscription d’une assurance incluant des garanties couvrant les dommages et pertes en cas de cambriolage.

Ce qui ne veut pas dire que vous ne devez pas souscrire une assurance incluant une garantie en prévoyance d’un éventuel cambriolage. C’est juste qu’il est essentiel de connaître les réels besoins de votre logement, appartement ou maison pour ne pas payer pour des garanties qui ne sont pas forcément essentielles.

Avant toute chose, il faut évaluer la valeur de vos biens mobiliers ou capital mobilier. Ce capital mobilier est le critère principal permettant à l’assureur de déterminer le montant de la cotisation qui vous sera appliquée. Meubles, équipements technologiques et électroménagers, bijoux, documents…sont autant d’affaires à prendre en compte.

A quoi faire attention lors du choix d’une assurance habitation ?

Quand vous faites le choix d’une assurance habitation, vous devez vous en tenir à un certain nombre de critères de choix. Comme tout le monde, vous serez tenté de trouver l’assurance habitation la moins chère du marché. Il est très facile de trouver l’assurance la moins chère, il suffit que vous tapiez assurance habitation pas chère dans votre moteur de recherche.

Par contre, l’offre proposée dans le résultat de vos recherches Google n’est pas forcément la plus protectrice pour votre maison. Et pour cause, il est essentiel de disposer des garanties dont le logement a réellement besoin. Notez que souvent, les assurances habitation les moins chères jouent sur le niveau des franchises ainsi que sur les exclusions de garantie. Gardez ces points de vigilance en tête quand vous faites le choix de votre assurance habitation.

vous pourriez aussi aimer