Assurance auto: quels pièges éviter ?

22

Les assurances auto existant sur le marché sont nombreuses et rivalisent les unes avec les autres. Mais elles ne sont pas toutes valables. Vous souhaitez changer d’assurance auto? Il est important que vous vous renseigniez sur le genre d’erreur à ne pas commettre. Pour que vous puissiez avoir une assurance qui répond convenablement à vos besoins et qui vous couvre dans la mesure du possible, vous devez bien évidemment prendre conscience des pièges à éviter. Nous faisons le point sur tout cela dans cet article.

Lors du choix de son contrat assurance auto

Oublier de vérifier les conditions de dédommagement

Cette étape pourrait vous sembler banale, mais il est très important que vous vérifiez les conditions dans lesquelles vous avez un remboursement du contrat de votre assurance auto. Vérifiez surtout si les cas d’incendies, de bris de glace, de vols sont inclus dans le contrat d’assurance. Et s’ils le sont, y a t’il des cas particuliers ? des conditions ? Il serait dommage que vous découvriez ces points essentiels une fois l’incident survenu.

A lire également : Les ETF : le moyen de se lancer facilement dans le trading

Privilégier le contrat le moins cher

Vous avez tendance à courir vers la facilité ? A rechercher un contrat d’assurance qui ne vous coûterait pas les yeux de la tête ? Très mauvaise idée. C’est le meilleur moyen de vous perdre plus rapidement. Vous devez absolument veiller à ce que le rapport garantie et prix qu’on vous propose soit non seulement réaliste mais également raisonnable. Lorsque le prix du contrat semble être bas, attendez vous à des franchises aux prix exorbitants y compris le prix du plafond d’Indemnisation. S’il n’est pas supérieur à la somme de 100 000€, rendez-vous compte que cela est peu.

Faire le choix du contrat avec rapidité et au hasard

Les contrats ne sont pas tous les mêmes. Le type de véhicule que vous possédez ou le type de votre conduite déterminent notamment le montant de la prime que vous recevez. C’est une erreur que de privilégier l’offre la plus basique dans l’optique de ne pas perdre de temps. Vous devez prendre votre temps afin de choisir et de comparer ce qui vous est proposé pour avoir  des garanties faites pour vous. Un courtier en assurance pourrait par exemple vous orienter vers des contrats adaptés pour vous.

Lire également : Mon banquier en ligne (Caisse d'Epargne) : comment ouvrir un compte bancaire pro ?

Lors de la souscription d’un nouveau contrat

Ne pas avoir fait un bilan

Vous devez commencer par cette étape, avant toute démarche. Il vous faut un bilan complet dans lequel vous vous posez les bonnes questions. Que faisait votre ancien assureur qui ne vous convenait pas ? Ou plutôt comment se passait la collaboration avec votre précédent assureur et que voudriez- vous avoir dans votre nouveau contrat ? Questionnez vous également sur ce que vous recherchez réellement venant d’un assureur. Il sera ainsi plus facile d’exposer le genre de garanties que vous voudriez et celles dont vous pensez ne pas avoir besoin.

Passer l’étape de la simulation

Ne pas faire de simulation est une grosse erreur à éviter.  Il est indispensable que vous puissiez faire une simulation concernant les comparateurs d’assurance auto que vous pourriez faire sur les sites internet. Les critères qui peuvent jouer sur la somme des prix peuvent varier selon le modèle de la voiture, le département de domiciliation, le type de trajets. Donc avant de signer n’importe quel contrat, veillez toujours à effectuer une simulation afin d’être vraiment sûr que le contrat qu’on vous propose répond à vos besoins concernant le déplacement.

Éviter de faire intervenir la concurrence

Ceci est la base même de tout ce qui concerne les contrats d’assurance. Vous ne devez absolument pas hésiter à faire jouer la concurrence en ce qui concerne les assurances auto. La loi Hamon ou la loi en vigueur sur la consommation datant du 1er janvier 2015, permet à toute personne assurée de changer de contrat d’assurance selon ses besoins mais seulement après une année d’engagement. C’est donc l’opportunité rêvée pour vous d’en profiter. Vous pouvez aller voir ce que vous propose la concurrence. L’herbe est peut-être plus verte ailleurs. Une autre compagnie d’assurance pourrait mieux vous satisfaire que votre compagnie actuelle.

vous pourriez aussi aimer