Artisan du BTP : comment lancer votre business ?

25

Devenir artisan BTP ne s’improvise pas. En tant que professionnel du secteur du bâtiment, ouvrir sa propre entreprise peut être un véritable parcours du combattant, surtout lorsque vous ne maîtrisez pas toutes les démarches à suivre et les étapes à respecter. Au-delà du fait que vous devez remplir certaines conditions pour exercer dans ce domaine, vous devez également accomplir certaines formalités comme la souscription d’une assurance décennale par exemple. Que vous exerciez dans la menuiserie, dans la maçonnerie, dans la plomberie ou dans un autre domaine comme l’électricité ou la peinture, voici quelques conseils pour vous aider à mener à bien votre projet.

Choisissez une assurance décennale adaptée à votre statut d’auto-entrepreneur

Si vous vous sentez l’âme d’un auto-entrepreneur, il est important de choisir une assurance décennale qui correspond à votre statut d’artisan BTP. L’assurance décennale fait en effet partie des couvertures obligatoires qui protègent tous les acteurs du bâtiment et de la construction en cas de problème sur le chantier dont ils ont la responsabilité.

Lire également : Les nouveaux enjeux professionnels engendrés par l'expansion du travail à distance

Assurance décennale, de quoi s’agit-il ?

Instaurée par la loi n° 78-12 du 4 janvier 1978, également connue sous le nom de « Loi Spinetta », l’assurance décennale ou la garantie décennale vous protège vous et le maître d’ouvrage pour une durée de 10 ans. La couverture de l’assurance décennale concerne différents types de projets qui vont des simples travaux de rénovation ou de réhabilitation à des travaux de construction ou de reconstruction.

De plus, elle peut également couvrir certains travaux de grande ampleur comme l’installation d’un poêle à bois ou d’une cheminée, la construction d’une piscine semi-enterrée ou la rénovation d’une cuisine encastrée, entre autres. Avant de vous lancer dans votre business, renseignez-vous sur les assurances décennales pour auto-entrepreneur afin de choisir celle qui s’adapte le mieux à votre profil et à votre activité. Voici quelques indices pour vous aider à faire le bon choix.

A lire en complément : Vin naturel, un porteur de bienfaits

artisan BTP business

Les critères de choix de votre assurance décennale

Pour choisir l’assurance décennale qui correspond au mieux à votre statut d’artisan BTP, différents facteurs doivent être pris en compte. Vous devez avant tout vérifier le prix de votre garantie décennale. Ce dernier étant entièrement à votre charge, il est important de bien vous informer sur les tarifs pratiqués par les assureurs. En général, le prix d’une garantie décennale dépend de votre domaine d’activité, de votre passif dans le domaine, mais également du type de garantie choisie.

Pour adapter votre garantie décennale à votre statut d’auto-entrepreneur, vous devez vérifier les différents types de garanties présents dans votre contrat d’assurance décennale. Seules les garanties pertinentes doivent y figurer afin de vous permettre de faire des économies sur votre assurance décennale. Pour les artisans en BTP, l’assurance décennale couvre généralement les aspects comme la solidité de l’ouvrage, l’effondrement issu d’un vice de construction, la solidité de ces éléments d’équipements indissociables et l’impropriété à la destination. Veillez également à vérifier les exclusions de garanties de votre assurance décennale.

L’autre critère important à prendre en compte est la réputation de l’organisme assureur. Vous devez vous assurer de la fiabilité et du sérieux de la compagnie d’assurance choisie avant de souscrire une assurance décennale. N’hésitez pas à demander des références afin de faire des vérifications si nécessaires. Une autre solution plus simple et plus rapide pour trouver la compagnie d’assurance qui convient à votre statut d’artisan BTP est d’utiliser un comparateur d’assurances décennales en ligne. Utilisé également pour trouver la meilleure assurance habitation, cet outil présente de nombreux avantages.

En plus de gagner du temps grâce à cet outil, vous bénéficierez d’une couverture qui s’adapte à votre statut à un tarif attractif. Avec le comparateur d’assurance décennale, vous avez également la possibilité de souscrire votre garantie décennale pour auto-entrepreneur en ligne. Pour finir, il est important de préciser qu’en tant que professionnel du secteur du bâtiment et de la construction, vous devez souscrire une assurance décennale avant le début de votre premier chantier.

Artisan BTP : quelques conseils pour vous lancer dans votre business

Pour créer votre entreprise en tant qu’auto-entrepreneur dans le domaine du BTP, vous devez respecter certaines étapes indispensables. Et pour cause, vous ne pouvez pas vous lancer dans le secteur de l’auto-entrepreneuriat du jour au lendemain, surtout lorsqu’il s’agit du domaine des Bâtiments et Travaux publics.

Réalisez une étude du marché

Au-delà de votre qualification professionnelle et de vos compétences dans le domaine, vous devez réaliser une étude de marché afin de valider la faisabilité de votre projet. Cette étude vous permet également d’en préciser les contours. Vous devez étudier le marché du BTP pour connaître le nombre d’entreprises qui y évolue, leur répartition géographique, les différentes spécialisations, etc. Il faudra ensuite analyser la concurrence en étudiant leur positionnement tarifaire, les services proposés, les différents types de clients…

Rédigez un plan d’affaire solide et fiable

Une fois votre étude de marché réalisée, vous devez à présent rédiger un business plan. Le plan d’affaires remplit principalement deux objectifs. Il vous permet de vérifier la viabilité financière de votre projet, mais il vous aide également à défendre votre projet auprès des investisseurs et des établissements bancaires.

De manière générale, un business plan solide et crédible reprend les éléments chiffrés de votre étude de marché (offre des concurrents, la clientèle cible, les caractéristiques des prospects…). Vous devez également y ajouter une présentation de votre entreprise, c’est-à-dire sa forme juridique, son adresse ainsi que vos différents atouts et expériences en tant qu’auto-entrepreneur. Enfin, un budget de trésorerie, un plan de financement et un budget prévisionnel de vos charges fixes et variables ainsi que celui de votre chiffre d’affaires doivent y figurer.

conseils business artisan BTP

Choisissez votre statut juridique

Le choix de votre statut juridique marque la concrétisation de votre projet. Vous devez tout de même faire attention au statut juridique que vous choisirez, car chaque statut possède ses propres particularités. En tant qu’artisan BTP, les statuts juridiques les plus plébiscités pour votre domaine d’activité sont ceux de la Société À Responsabilité Limitée (SARL) et celui de l’Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée (EURL). Ces deux statuts juridiques ont presque le même mode de fonctionnement, car l’EURL n’est en réalité qu’une SARL avec 1 associé. Une fois votre statut juridique choisi, il ne vous reste plus qu’à suivre et à respecter les formalités de création de votre entreprise et à vous lancer dans votre business.

Le secteur des bâtiments et travaux publics est très réglementé. Au-delà de la souscription d’une assurance décennale et des formalités d’enregistrement du statut juridique, vous devez également obtenir une carte BTP pour vos ouvriers avant que ces derniers n’interviennent sur les chantiers. Le dispositif de la carte d’identification professionnelle des salariés du BTP a ainsi été mis en place par la loi Macron du 6 août 2015 dans le but de lutter contre le travail illégal.

Vous pouvez lire également : trouver un service de transport urgent en France

vous pourriez aussi aimer