Travailler en sécurité dans les métiers maritimes

26

Travailler dans le secteur maritime est la promesse d’une vie d’aventure et d’une rémunération à la hauteur des efforts. Cependant, les métiers maritimes contiennent des risques qu’il ne faut pas prendre à la légère. Mais peut-on travailler dans le maritime en étant en sécurité ? Oui ! En ne négligeant aucun détail, il est tout à fait possible de devenir marin en toute sécurité !

Comprendre les risques auxquels on s’expose

A découvrir également : Comment bien choisir son tampon d’entreprise ?

Peu importe les conditions et les situations, pour être en sécurité, il faut déjà comprendre les risques auxquels on s’expose. On ne peut pas forcément éviter les risques qu’on ne connaît pas. D’où l’intérêt de connaître tous les problèmes auxquels on doit faire face avant de se lancer dans les métiers maritimes.

Et les risques liés à la mer sont nombreux. Il y a par exemple les risques de noyade. En effet, bien que les navires actuels soient de mieux en mieux conçus, on n’est jamais à l’abri des dangers. Et c’est le principal risque des métiers maritimes.

A lire également : Trouver un service de transport urgent en France ?

Le secteur maritime présente, certes, d’autres dangers non négligeables, mais le plus grand danger provient dans la plupart des cas de la mer.

Bien s’équiper

Pour faire face à ces dangers, il est important de bien s’équiper. Face au danger de l’eau, on parle principalement de gilet de sauvetage. Mais ce n’est pas le seul équipement que l’ on doit avoir en permanence à porter. Même si vous avez un gilet de sauvetage, il est aussi intéressant d’avoir d’autres accessoires en plus pour éviter l’hypothermie. Pour les bons nageurs, la noyade ne représente pas un risque important. Par contre, il n’existe pas d’exercice spécifique pour résister à l’hypothermie.

Bien se former

Enfin, pour travailler en sécurité dans les métiers maritimes, il est important de bien se former. D’ailleurs, pour espérer trouver une place dans un navire, vous devez disposer d’un certificat de formation spécifique, sans quoi, les recruteurs ne peuvent pas vous embaucher.

Il y a par exemple le STCW. C’est le diminutif des mots anglais International Convention on Standards of Training, Certification and Watchkeeping for Seafarers qu’on peut traduire en anglais par Convention internationale sur les normes de formation des gens de mer, de délivrance des brevets et de veille (Convention STCW).

Vous l’aurez compris, il s’agit d’une norme de formation internationale du secteur maritime à laquelle tout travailleur sur un navire doit se conformer. C’est principalement une formation orientée vers la sécurité et elle s’applique que ce soit pour les navires marchands, les yachts ou d’autres types de bateau naviguant en haute mer.

Il y a également le GWO BST pour Organisation Global Wind Basic Safety Training. C’est donc une formation basique, mais qui permet d’obtenir un certificat nécessaire pour pouvoir travailler dans le secteur de l’éolienne offshore (l’éolienne en mer). C’est un secteur qui se développe de plus en plus pour deux raisons principales : pour réduire la surface occupée par les parcs d’éolienne et parce qu’il y a plus de vent sur la mer.

Quoi qu’il en soit, pour espérer obtenir un emploi dans le secteur maritime, vous devez donc disposer d’au moins l’un de ces certificats.

vous pourriez aussi aimer