Terrain de boules : faire un terrain de pétanque

Vous êtes un passionné du jeu de pétanque et vous adorez profitez des après-midi ensoleillés pour le pratiquer en famille ou avec des amis ? Pourquoi ne pas envisager de créer un terrain de pétanque dans votre jardin pour en disposer à votre guise à tout moment ? Quelles sont les dimensions requises ? Quelle est la démarche à suivre ? Quelles sont les astuces pour réussir votre projet ?

Toutes les réponses à ces interrogations seront présentées dans cet article au travers des quatre étapes essentielles pour réussir la construction de votre terrain de boules.

A découvrir également : Prévoir le temps pour vos activités en plein air : quelles étapes suivre ?

La pratique de la pétanque : plus qu’un sport !

Pour beaucoup de français, la pétanque va bien au-delà d’une simple activité sportive. Il s’agit d’une occasion de se retrouver en société et de passer des moments agréables. La pratique du jeu de boules est très bien ancrée dans la culture et la tradition française. Rien de mieux que de clôturer une magnifique journée ensoleillée entouré de sa famille et de ses amis sur un terrain de pétanque.

Avoir un terrain de pétanque dans votre jardin est la meilleure option pour profiter au maximum de ces moments. N’hésitez pas à parler de votre projet à vos amis, un coup de main serait toujours le bienvenu pour vous aider à finaliser au plus vite votre terrain.

A découvrir également : Quelle quantité de vin pour 10 personnes ?

Notez qu’un minimum de deux personnes est requis pour une réalisation rapide. Alors, suivez les quatre étapes ci-après pour que votre projet de création d’un terrain de pétanque devienne une réalité.

Première étape : la préparation du terrain

Cette étape est importante et vous ne devez pas vous précipiter. Prenez la peine d’identifier les spots ayant les meilleures conditions (ensoleillement totale ou un peu à l’ombre) selon vos préférences. Assurez-vous d’avoir un périmètre de sécurité autour de votre terrain (pour éviter de faire des dégâts dans le cas d’un lancer un peu trop long).

Lorsque vous êtes fixé sur l’emplacement du terrain, il est maintenant question de délimiter le terrain. Les dimensions réglementaires sont de 15 mètres pour la longueur et 4 mètres pour la largeur (vous pourrez réduire un tout petit peu si vous n’avez pas assez d’espace).

La suite du processus consiste au décaissage du terrain. Pour cela il faudra creuser sur 25 à 30 cm de profondeur. Ensuite éliminez les cailloux, les racines et les mauvaises herbes en vue d’égaliser le terrain (votre terrain de pétanque doit être bien plat). Cette partie du travail est la plus épuisante, vous devez donc vous préparer en conséquence.

de boules faire un terrain de pétanque

Deuxième étape : la constitution du terrain

Rendu à cette étape, vous allez commencer par répandre une couche de gros gravier d’au moins 5 centimètres d’épaisseur sur toute la partie décaissée à la première étape. Vous devez ensuite prendre le temps nécessaire pour la mise à niveau du terrain. Le terrain doit être plat pour que la qualité de jeu soit optimale, ce ne serait pas vraiment agréable de jouer sur un terrain en pente. Par la suite, le terrain doit être compacté.

A cet effet, on y ajoute une autre couche de gravier puis on recouvre d’un feutre de géotextile. Le but est d’empêcher les plantes d’y pousser et de permettre un bon écoulement de l’eau. Finalisez cette étape en installant les poutres sur les abords du terrain (veillez à ce que votre installation soit bien stable et solide). Vérifiez que les angles aux quatre coins soient de 900.

Troisième étape : la mise à niveau du terrain

Cette étape doit être réalisée avec la plus grande minutie car le résultat final en dépend. Etalez une couche de gravier fin ou de sable d’une épaisseur de 10 à 15 cm. Servez-vous d’une règle en fer pour compactez et nivelez soigneusement le terrain jusqu’à obtenir une surface compacte et plane.

Installez les bastaings tout autour du terrain de manière symétrique et assez solide pour résister aux impacts des boules lors des rencontres.

Quatrième étape : la finition des travaux

Vous y êtes presque, les travaux sont presque achevés. Répandez une dernière couche de gravier stabilisé ou alors de sable d’environ 5 cm d’épaisseur. Utilisez ensuite un tuyau (avec une tête en jet fin) pour arroser le terrain. Compactez le à nouveau en veillent à obtenir un résultat bien plat.

Le travail est enfin terminé, mais votre terrain ne va pas accueillir toute suite ses premières boules. Il va falloir laisser le terrain se reposer pendant 4 jours minimum. Après cette phase de repos, vous devrez encore rajouter une couche de 5 cm de sable, arroser comme précédemment décrit et enfin damer à l’effet de compacter.

Après cela, il va falloir encore patienter 2 jours avant de pourvoir l’inaugurer. Prenez la peine de suivre à la lettre toutes ces étapes afin que le rendu soit à la hauteur de vos attentes.

Vous avez désormais toutes les informations utiles et la démarche étape par étape pour réussir la construction de votre terrain de boules. Comme nous vous l’avons conseillé, n’hésitez pas à solliciter l’aide de vos amis ou confrères pour vous faciliter la tâche. Environ une semaine, c’est le temps nécessaire pour voir votre projet se concrétiser.

vous pourriez aussi aimer