L’importance des graisses saines pour la santé sportive

Les graisses ont souvent mauvaise réputation. Pourtant, certaines d’entre elles sont bénéfiques à bien des égards et peuvent même être appelées acides gras essentiels. Si vous souhaitez en savoir plus sur les graisses saines et la quantité recommandée pour le corps, alors restez sur cet article !

Les types de graisses saines

Les graisses mono-insaturées, également appelées « bonnes graisses », peuvent être produites par l’organisme. La principale qu’on retrouve dans les aliments est l’acide oléique. Celui-ci aurait un effet positif sur le système cardiovasculaire en limitant le taux de mauvais cholestérol. https://www.meltonic.com/fr/ fournit plus de conseils à ce propos.

A lire aussi : La prise en charge des soins optiques en mutuelle santé

Il y a aussi les acides gras polyinsaturés qui ne peuvent pas être produits par l’organisme, mais sont plutôt présents dans l’alimentation. Il s’agit de l’acide linoléique, oméga-6 et de l’acide alpha-linolénique oméga-3.

L’acide docosahexaénoïque ou DHA, et l’acide eicosapentaénoïque (EPA), peuvent être synthétisés à partir de l’acide alpha-linolénique. Ils interviennent particulièrement dans les fonctions cérébrales et visuelles et on en trouve une grande quantité dans les poissons gras.

A découvrir également : Culottes menstruelles : comment ça marche ?

Les bienfaits des graisses saines

Les graisses saines ou lipides sont un nutriment qui joue un rôle important dans l’organisme. En effet, elles participent à la formation des membranes cellulaires et à la synthèse des hormones, mais aussi au maintien de la santé cardiovasculaire.

Une grande source d’énergie

La teneur énergétique des graisses saines est considérable : 1 g de lipides équivaut à 9 kilocalories, contre 1 g de glucides qui équivaut à 4 kilocalories. Les graisses sont stockées dans les tissus adipeux de l’organisme et servent de carburant aux muscles pendant l’entrainement.

L'importance des graisses saines pour la santé sportive

Le cœur et le cerveau sont riches en graisses saines, et celles-ci participent au bon fonctionnement du système nerveux central, à la réalisation des mouvements et aux performances sportives.

La synthèse des hormones

Les graisses saines permettent de garantir l’équilibre hormonal à travers la synthèse et la production d’hormones. En réalité, elles produisent la leptine qui est à l’origine la satiété. C’est pourquoi les envies de sucre sont apaisées lorsque l’on consomme des graisses. L’adiponectine est également favorisée par la consommation de graisses saines vous permet d’avoir une circulation sanguine optimale.

Une meilleure absorption des vitamines avec les graisses saines

Les graisses saines interviennent aussi dans l’absorption des vitamines liposolubles que sont la vitamine A, la vitamine D, la vitamine E et la vitamine K. Celles-ci sont essentielles à la santé de tous, notamment des sportifs, à la santé des os, et protègent les cellules. Les graisses saines aident également à l’organisme de récupérer plus facilement après l’entrainement tout en limitant le risque de courbatures et de lésions musculaires.

La quantité de graisses saines nécessaire

Lorsque l’on fait du sport, la quantité de graisses saines ou lipides recommandée est d’environ 0,8 à 1,2 g par kg de poids corporel par jour. Cela constitue donc 35 à 40 % de l’apport énergétique au quotidien.

Selon l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, les acides gras mono-insaturés doivent représenter 15 à 20 % de l’apport calorique. Cela correspond à 33-44 g pour un apport quotidien de 2000 calories. Bien entendu, cette recommandation varie selon la quantité de calories consommée par jour, le poids et la condition physique du sportif.

Pour les acides gras polyinsaturés, l’apport doit être légèrement réduit pour les omégas 6, et augmenté pour les omégas 3.

vous pourriez aussi aimer