La pêche en float tube est-elle autorisée partout ?

41

La pêche de loisir s’est grandement répandue ces dernières années. Le float tube, embarquement maritime idéal pour cette activité, a par conséquent bénéficié d’un accroissement notable de sa popularité. Les pêcheurs amateurs apprécient particulièrement son fonctionnement simple et pratique. Malheureusement, la législation régissant l’utilisation de cet appareil reste peu connue. Voici donc les différents facteurs déterminants si la pêche float tube est autorisée.

Float tubes : un certain flou juridique en navigation publique

Il n’existe pas de lois spécifiquement pensées pour réglementer les float tubes. Après tout, leur utilisation en masse pour la pêche de loisir est un phénomène plutôt récent. Cet appareil baigne donc dans une espèce de flou juridique jusqu’à une éventuelle réactualisation législative.

A lire en complément : Les grandes dates de l'Histoire

En attendant, les modèles de float tubes disponibles en cliquant ici sont traités comme des embarcations lambda. Ils subissent donc les restrictions et réglementations imposées à cette catégorie.

Premièrement, la capture de truites est formellement interdite tandis que celle de carpes, sandres ou brochets est juste réglementée. Deuxièmement, chaque pêcheur est tenu de nettoyer ses déchets sous peine de sanction. Troisièmement, les interactions belliqueuses avec les autres pêcheurs sont strictement interdites.

A découvrir également : Site de rencontre : comment bien engager une conversation ?

pêche sur float tube

Float tube : une plus grande liberté d’action en navigation privée

Il existe deux différences fondamentales entre les réglementations applicables en navigation publique et privée. D’une part, les pêcheurs en float tube profitent d’une plus grande liberté d’action en navigation privée. D’autre part, les contraintes liées à la notion d’espace public telles que le stationnement à proximité des berges sont caduques.

Mis à part ces deux aspects, le public et le privé se révèlent être assez similaires. Ainsi, les lois relatives à la protection de l’environnement et la préservation des espèces maritimes restent valides. Il faudra également y ajouter le règlement intérieur imposé par chaque espace de navigation privée.

Le préfet, autorité responsable de la réglementation des eaux

Le préfet est chargé du confort et de la sécurité de ses locaux. Ainsi, il a les pleins pouvoirs en ce qui concerne l’utilisation d’engins ou de moyens de transport au sein de son département. Le float tube est généralement soumis à la même législation que les embarquements de loisirs.

Cependant, sur ordre du préfet, il est possible que son utilisation soit interdite sur les lacs, rivières et cours d’eau de la région. C’est pourquoi il est conseillé de se renseigner sur l’existence d’arrêtés préfectoraux relatifs à la navigation maritime.

Quelques conseils pour pêcher en float tube

La pêche en float tube nécessite la prise d’un certain nombre de précautions. En premier lieu, il est important de contrôler l’étanchéité de son équipement. Chaque élément doit être imperméable et capable de garantir une flottaison sans risques.

Ensuite, si vous vous trouvez sur une voie navigable, nous vous conseillons de rester près des berges. Vous pouvez ainsi profiter de votre séance de pêche sans encombrer le passage. Pensez malgré tout à porter un gilet de sauvetage en guise de précaution. Enfin, vous devez veiller à rester à bonne distance des autres pêcheurs. Cela boostera votre productivité et vous évitera un tas de conflits inutiles.

vous pourriez aussi aimer