Comment faire un devis bâtiment gratuit ?

10

Résumé

  • 1 1. Échange avec votre client
  • 2 2. Chiffrer le chantier
  • 3 3. Détail ses services dans le bâtiment estimatif
  • 4 4. Appliquer la TVA à chaque œuvre
  • 5 5. Vérifier les renseignements obligatoires
  • 6 6. Inclure vos conditions dans le bâtiment estimatif
  • 7 7. Traitez la présentation de votre estimation 8
  • 8 8. Utiliser le logiciel de devis et de facture dans Building
  • 9 Bonus : Modèle de devis de construction

Élément décisif pour signer un chantier, le devis de travaux représente la vitrine commerciale de votre entreprise de construction . Après la signature, il devient un contrat légal à valeur juridique. Tant de bonnes raisons de l’écrire attentivement ! Vous commencez comme artisan et vous sentez-vous un peu désuet quand il s’agit de faire vos premiers devis de construction  ? Ou peut-être que vous êtes un entrepreneur chevronné, mais à la recherche d’une meilleure méthodologie pour créer ce document juridique ?

A lire en complément : Comment ouvrir une conciergerie ?

Suivez ces 8 étapes clés pour établir un devis de construction efficace et convertir plus de prospects en clients !

1. Échange avec le client fils

abord, avant de faire votre devis , assurez-vous de bien comprendre les exigences du client. Même si cela semble évident, dans la hâte de répondre rapidement à une demande de devis, Tout d’ on oublie parfois de poser les bonnes questions !

A voir aussi : Qui est l'entrepreneur ?

L’ écoute, y compris l’échange, est cruciale pouridentifier les attentesde votre futur client et démarrer sur des bases solides. C’est sur ce point que reposent toutes les bases d’une bonne relation artisan-client.

Si les informations fournies semblent un peu de lumière, alors prenez point par point ce dont vous avez besoin : les types de travail, le budget maximum, les délais souhaités…

Gardez à l’esprit qu’une personne ne nécessairement réaliser tout le travail derrière. C’est donc à vous, le professionnel, de le guider pour faire une proposition aussi adaptée que possible à son projet. N’hésitez pas à lui demander s’il peut vous montrer une image de ce qu’il aimerait précisément afin de mieux visualiser la demande.

En procédant ainsi, vous gagnerez un temps précieux et évitera les nombreux allers-retours qui prennent du temps pour corriger le devis. En outre, votre professionnalisme et votre méticulosité joueront sans aucun doute en votre faveur.

2. Chiffrer le chantier

Maintenant que vous savez exactement ce que votre client veut, vient l’étape du chiffrement des devis .

estimation précise du coût de votre travail est essentielle pour faire une proposition d’entreprise proche de la réalité. Pour ce faire, identifiez les débours secs Une pour chaque opération : les matériaux nécessaires au projet et le coût horaire de la main-d’œuvre.

Pour être sûr d’intégrer les prix reflétant le marché actuel, il est plus que recommandé d’utiliser une bibliothèque de livres comme le baticiphage. Véritables mines d’information, ces outils identifient des milliers de fournitures et de main-d’œuvre pour tous les métiers de la construction.

De plus, le chiffrement de votre devis va de pair avec le calcul d’un autre élément très important : votre marge. Une fois que tous les coûts du chantier ont été comptés, ajoutez les marges que vous souhaitez effacer. Pensez toujours à la rentabilité de votre entreprise  : l’objectif n’est pas de faire des chantiers à perte !

Lire : BuildingCrypting : la bibliothèque de prix du bâtiment de référence

3. Détail ses services dans l’estimation du bâtiment

Une estimation artisanale doit être aussi claire et détaillée que possible sur la nature des services à effectuer. Ici vous avez pour vous mettre à la place de votre client, qui veut connaître les détails des dépenses qu’il est sur le point d’engager .

Qu’ il s’agisse de travaux de construction, de rénovation, de dépannage ou de réparation, soyez rigoureux sur ce point . Le client appréciera votre transparence et sera plus enclin à vous faire confiance.

Par conséquent, détaillez soigneusement chaque travail : la zone exacte, le prix unitaire des fournitures, le travail employé…

4. Appliquer la TVA à chaque œuvre

Pour établir un devis de construction , il faut également choisir le taux de TVA à appliquer. Cette étape peut être un peu difficile, surtout au début de son activité. Pour rappel, 4 taux de TVA sont en vigueur dans le secteur de la construction :

  • 20 % de TVA, dite « normale »  : il s’agit du taux par défaut à appliquer pour tous vos chantiers, sauf s’ils relèvent de l’une des catégories suivantes.
  • 10 % de TVA, connue sous le nom « intermédiaire »  : ce taux s’applique aux améliorations, à la transformation, à l’entretien et aux accessoires, dans des locaux dédiés au logement et achevés pendant plus de 2 ans.
  • 5,5 % de TVA dénommée « réduite »  : elle concerne des projets visant à améliorer la qualité de l’énergie, y compris dans les bâtiments dédiés au logement et achevés depuis plus de deux ans.
  • 0% TVA dite « zéro »  : pour les micro-entrepreneurs et les auto-entrepreneurs qui ne dépassent pas un certain plafond de chiffre d’affaires, ainsi que pour les entreprises engagées dans la sous-traitance (paiement inverse de la TVA).

Lire : Bâtiment TVA : quel taux de TVA devrait s’appliquer pour les travaux en 2021 ?

5. Vérifier les mentions obligatoires

Qui dit citation dans les normes, dit mentions obligatoires ! N’oubliez pas de vérifier la présence de toutes les mentions légales dans votre document afin d’être bien dans les clous légalement.

Nous les avons également énumérées dans cet article sur les mentions obligatoires de la citation de travail.

En résumé, voici ce qu’une estimation de bâtiment doit inclure :

  • informations sur votre entreprise (nom, coordonnées, numéro siret…)
  • ;

  • informations sur le pouvoir adjudicateur (nom et adresse s’il y a lieu, nom de la société et coordonnées du siège social si la société) ;
  • le terme « devis » en vue d’éviter toute confusion avec une facture ;
  • la date de délivrance ;
  • les
  • détails des prestations ;
  • les montants hors TVA et TVA ;

  • les conditions de vente et de règlement.

6. Inclure vos conditions dans le devis du bâtiment

Comme indiqué brièvement dans la liste des mentions obligatoires, les conditions de vente constituent une partie importante du devis. En effet, n’oubliez pas que la citation est un document juridique, qui, une fois signé, devient un contrat. Il vous engage donc et le client de respecter les conditions annoncées.

Il est donc dans votre intérêt de définir ces termes bien en amont  !

Plan ainsi que la validité de l’offre (habituellement 30 jours), les conditions de paiement (virement bancaire, espèces, chèque…) , le montant de l’acompte s’il y a un…

Indiquez également votre estimation de la durée du travail et soyez rigoureux sur ce point, souvent critique pour vos clients.

7. Prendre soin de la présentation de vos travaux de devis

Souvent considéré comme négligeable, travailler sur la présentation de ses citations peut cependant faire toute la différence pour conquérir une perspective. Une citation artisanale impeccablement présentée évoque en fait le sérieux et le professionnalisme .

Rappelez-vous que ce document est l’un des premiers points de contact avec vos prospects, il est donc l’image de votre entreprise qui est ici en jeu !

Insérez votre logo d’entreprise, ajoutez des couleurs (pas plus de trois), soins et aérer la mise en page. En outre, soyez conscient des erreurs d’orthographe , ce qui peut vous faire perdre de la crédibilité. Veillez à ne pas en faire trop : restez simple, concis, mais efficace.

Enfin, n’oubliez pas de numéroter vos citations. Contrairement à une facture, la numérotation d’un devis n’est pas obligatoire, mais permet de les classer et donc de mieux s’organiser. Pensez à un système logique, avec une chronologie pertinente.

Lire : Numérotation des factures : règles à suivre

8. Utiliser un logiciel de devis et de facture dans le bâtiment

Pour conclure, terminons par un conseil qui vous aidera à configurer chacun des points précédents et à faire un devis de construction en quelques minutes : utilisez un logiciel de facturation en ligne.

Si vous faites vos factures et vos devis sous Excel ou Word, vous perdez sûrement du temps à entrer manuellement chaque ligne de vos documents. Avec un logiciel de devis et de facturation spécialisé dans le secteur de la construction , tout se fait automatiquement. Vos livres s’enregistrent au fur et à mesure, et vous pouvez même importer des bordereaux de prix directement à partir de bibliothèques de cryptage.

Grâce à ses nombreuses fonctionnalités, des logiciels tels qu’Obat vous feront gagner un temps considérable chaque jour. Plus qu’un simple outil de création de devis et de factures, il simplifie la gestion de votre comptabilité : surveillance des chantiers, calcul de la TVA, marges,… Le logiciel génère des devis modernes, qu’il est possible de personnaliser aux couleurs de votre entreprise de construction.

Bonus : Modèle de devis de construction

Enfin, vous trouverez ci-dessous un exemple de devis de bâtiment conforme et doté de toutes les mentions légales en vigueur.

En suivant ces 8 étapes de la lettre, il ne fait aucun doute que l’ impact et letaux de conversion de vos devis de bâtiments s’amélioreront considérablement. Vous voulez tester le logiciel Obat sans vous engager ? Créez un compte en quelques minutes et obtenezun mois d’essai gratuitA estimation de travail faite avec le logiciel Obat  !

vous pourriez aussi aimer